sante-humaine

santé humaine

les traitements personnalisés,
une voie prometteuse pour lutter contre les cancers

Urodelia a mis au point un traitement personnalisé associant des protéines issues de cellules tumorales du patient à un vecteur du système immunitaire. Sur la base des résultats obtenus chez l’animal de compagnie, Urodelia aborde aujourd’hui une phase décisive : le développement de ce traitement en oncologie humaine.

vaccin-anticancer-urodelia

Aujourd’hui, Urodelia est au seuil d’une nouvelle étape de son développement : la mise en place d’un programme d’études cliniques sur son traitement personnalisé afin de confirmer chez l’homme les premières conclusions obtenues chez l’animal :

  • Confirmation de l’efficacité de cette technologie chez l’homme
  • Validation de la même innocuité totale du traitement chez l’homme que chez l’animal

Un cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d’un tissu normal de l’organisme. Toutes les cellules dérivent d’un même clone cellulaire, qui a acquis certaines caractéristiques lui permettant de se diviser indéfiniment.

Pour lutter contre un cancer, en plus des traitements couramment admis (chirurgie et chimiothérapie), de nouvelles voies d’action se sont développées. L’immunothérapie vise à mobiliser le système immunitaire pour qu’il détruise les cellules tumorales du patient.

Le traitement développé par URODELIA est un traitement d’immuno-oncologie.

La recherche scientifique fondamentale et médicale s’est organisée pour développer des moyens de lutte contre le développement des tumeurs. Les essais cliniques ont permis de valider de nombreux médicaments et thérapies contre les cancers afin :

  • d’augmenter les taux de guérison
  • d’augmenter les taux de survie,
  • de maitriser la douleur,
  • de diminuer les effets secondaires.

Ces pathologies peuvent atteindre aussi bien la peau, les organes internes, les cellules du sang ou les os. Cela entraine des symptômes et des signes cliniques très divers. La survie du malade dépend de l’évolution de la maladie et de la présence ou non de récidive. Pour les stades les plus graves, la combinaison des thérapies disponibles est primordiale : la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et bien sûr, l’immunothérapie permettent alors de mieux soigner et de mieux gérer la douleur des organismes.

Les projets d’Urodelia en santé humaine En savoir plus >>